Contenu principal



Rechercher & filtrer


Le cas particulier

  1. Le cas particulier

    Dyspnée d’effort et angor

    Un patient âgé de 47 ans sans antécédents de maladie cardiaque s’est présenté au cabinet médical avec une fatigue récurrente, des troubles pectangineux au repos nouvellement apparus ainsi qu’une dyspnée d’effort progressive.
    Speck Sandro, Bastian Kathleen, Fretz Valentin, Sieber Cornel, Linka André, Kadner Alexander, Fischer Thomas A.
    25. mai 2022
  2. Le cas particulier

    Encéphalite paranéoplasique liée à un «checkpoint ­inhibitor»

    Un patient de 64 ans, connu pour un carcinome neuroendocrine à petites cellules médiastinal métastatique, est hospitalisé en raison d’une suspicion de colite secondaire au traitement, débuté deux semaines auparavant.
    Mattsson Kevin, Zender Hervé O., Olivier Philippe
    25. mai 2022
  3. Le cas particulier

    «Fièvre prétibiale»

    Un patient de 46 ans jusqu’ici en bonne santé se présente à la fin de l’été en urgence avec des accès fébriles, des douleurs dans les membres, des nausées et un état de faiblesse, survenus soudainement le jour d’avant.
    Ruckert Donat, Calligaris-Maibach Romana C., Beer Jürg, Wiggli Benedikt
    11. mai 2022
  4. Le cas particulier

    Le rôle de l’IRM cardiaque dans le diagnostic de la myocardite lupique et ses diagnostics différentiels

    Une patiente de 69 ans s’adresse aux urgences pour des douleurs basi-thoraciques droites depuis 2 jours jusqu’à une intensité de 8/10, exacerbées à la respiration et à la palpation, non liées à l’effort. Le reste de l’anamnèse est non contributive.
    Pires Rita, Pavon Anna Giulia, Fournier Stéphane, Domenichini Giulia, Rotman Samuel, Schwitter Juerg
    20. avril 2022
  5. Le cas particulier

    Polyradiculonévrite de type ­syndrome Guillain-Barré après une infection au COVID-19

    Nous décrivons le cas d’un patient âgé de 57 ans qui a été adressé avec une forte lombalgie, des paresthésies au niveau des mains et des pieds et un manque prononcé d’assurance à la marche après une pneumonie due au COVID-19.
    Furlenmeier Monika, Ettlin Thierry, Parmar Katrin
    13. avril 2022
  6. Le cas particulier

    Gestion des voies aériennes lors d'épiglottite chez un adulte en salle d'urgence : à propos d’un cas

    Un patient de 35 ans sans antécédents médicaux importants s'est présenté aux urgences avec une épiglottite présumée. Le matin de son admission, le patient avait consulté son médecin traitant pour une odynophagie et une dysphonie.
    Christophel-Plathier Emeline, Mondragon Pablo
    06. avril 2022
  7. Le cas particulier

    Ne jamais sous-estimer un «menton engourdi»

    Un homme de 75 ans arrive aux urgences se plaignant de l'apparition de toux et de dyspnée à l’effort. Le patient signale également une sensation d'engourdissement du menton à gauche depuis environ trois jours.
    Degabriel Dea, Kamler Premila, Gianella Pietro
    06. avril 2022
  8. Le cas particulier

    La réanimation «réussie»

    Nous décrivons le cas d’un patient de 74 ans, qui a été adressé intubé après une réanimation réussie en dehors de l’hôpital. Au cours de la prise en charge, une instabilité circulatoire croissante a été mise en évidence.
    Minerva Ileana Michelle, Mair Maria Elisabeth, Kleger Gian-Reto
    16. mars 2022
  9. Le cas particulier

    L’embolisation lymphatique ascendante intra-ganglionnaire comme option thérapeutique mini-invasive

    Le chylothorax correspond à une forme particulière d’épanchement pleural. Outre les options thérapeutiques conservatrices, l’hormonothérapie et la pleurodèse chirurgicale, des procédés mini-invasifs sont également disponibles.
    Saager Marie Charlotte, Grotzer Michael, Brotschi Barbara, Kühlwein Eva, Kellenberger Christian, Luhmann-Lunt Carolyn, Gnannt Ralph
    02. mars 2022
  10. Le cas particulier

    Mise en évidence virale prolongée lors d’une infection par le SARS-CoV-2 sous immunosuppression

    Pour l'hospitalisation des patients avec COVID-19, il existe un consensus clair quant aux mesures stationnaires d’isolement nécessaires. Il n’est cependant pas simple de trancher lorsqu’il est question de la levée de l’isolement.
    Steinhauer Emanuel, Acevedo Claudio, Achermann Yvonne
    02. février 2022