Contenu principal



Rechercher & filtrer




Médecine de laboratoire

  1. Le cas particulier

    Douleurs abdominales, urine rouge, hyponatrémie

    Une femme de 29 ans s’est présentée aux urgences en raison d’une constipation, de nausées et de douleurs spasmodiques qui avaient débuté trois jours auparavant, suite à la consommation de coquilles Saint-Jacques.
    Proietti Alessia, Fontana François, Tarnutzer Alexander A., Beer Jürg H., Minder Anna-Elisabeth
    14. avril 2021
  2. Quel est votre diagnostic?

    Décompensation cardiaque, arthralgies et prurit généralisé

    Un patient de 58 ans consulte pour une prise pondérale et une dyspnée progressive avec des œdèmes des membres inférieurs. Il rapporte un prurit évoluant depuis des mois ainsi que des arthralgies généralisées.
    Tsilimidos Gerasimos, Grandoni Francesco, Blum Sabine, Alberio Lorenzo, Rotman Samuel, Gavillet Mathilde
    31. mars 2021
  3. Le cas particulier

    Une cause oubliée d’hypocalcémie sévère

    Un patient de 79 ans s’est présenté aux urgences en raison de vertiges et d’une démarche mal assurée depuis la veille. Il a en outre signalé deux à trois émissions de selles liquides par jour, et ce déjà depuis plus longtemps.  
    Kool Nicoline, Kohler Sibylle
    31. mars 2021
  4. Quel est votre diagnostic?

    Rhabdomyolyse d’effort

    Au travers de l’histoire de deux patients consultant pour des douleurs musculaires et changement de couleur d’urine suite à un effort, cet article retrace le parcours diagnostic et la prise en charge de la rhabdomyolyse d’effort.
    Dall'Aglio Andrea, Tran Christel, Jaccard Evrim
    17. mars 2021
  5. Comment interprétez-vous ce résultat?

    PCR versus coprocultures

    Les techniques de laboratoire ont bien évolué ces dernières années, notamment concernant le diagnostic des diarrhées aiguës avec parfois quelques difficultés pour interpréter les résultats obtenus.
    Chevrier Florian, Croxatto Antony
    17. mars 2021
  6. Article de revue

    Diarrhée du voyageur

    La diarrhée est la cause la plus fréquente de consultations médicales au retour d’un voyage. Afin d’éviter un surdiagnostic, des connaissances relatives aux étiologies possibles sont décisives.
    Künzli Esther, Neumayr Andreas, Eperon Gilles, Staehelin Cornelia, Kocher Claudine
    03. mars 2021
  7. Comment interprétez-vous ce résultat?

    L’hémoculture est positive ­(vraiment?)

    La prescription large des hémocultures expose à des faux positifs qui s’élèvent à 10% des hémocultures positives. Comment différencier entre bactériémie vraie et contamination?
    Scotti Chiara, Castioni Julien, Garnier Antoine, Senn Laurence, Greub Gilbert, Gachoud David
    03. mars 2021
  8. Comment interprétez-vous ce résultat?

    L’hémoculture est négative (­vraiment?)

    L’absence de croissance d’un germe après 3 jours d’incubation d’une ou plusieurs paires d’hémoculture n’est pas suffisant pour exclure une bactériémie face à un problème soit pré-analytique, soit analytique.
    Scotti Chiara, Castioni Julien, Garnier Antoine, Senn Laurence, Greub Gilbert, Gachoud David
    03. mars 2021
  9. Le cas particulier

    Méningo-encéphalite récidivante sous amoxicilline/acide clavulanique

    Trois jours après chirurgie de la hanche, un patient âgé de 76 ans a développé sous traitement prophylactique antibiotique péri-opératoire un état aigu de confusion, des céphalées, de la fièvre, des nausées, des vomissements et une incontinence urinaire.
    Seyfert Annette, Scherrer Michael, Hägele-Link Stefan, Tettenborn Barbara, Lienert Carmen, Schorl Martin
    03. mars 2021
  10. Le cas particulier

    Syndrome d’Alport et affections apparentées

    Une patiente de 42 ans est adressée par son médecin de famille pour un bilan néphrologique, car une microhématurie a été documentée à plusieurs reprises lors des contrôles gynécologiques.
    Henoch Friederike, Stauffer Anita, von Gradowski Markus
    03. mars 2021