Contenu principal

1200
Retour à la page d'accueil
20 ans de Forum Médical Suisse
«L’humble fierté quant au progrès médical»

L’avancée médicale s’effectue en principe à petits pas. Il s’écoule des mois voire des années avant qu’elle n’ait maîtrisé les nombreux obstacles et que ces progrès reconnus soient mis en application au quotidien. Ce ralenti – tout à fait justifié – a pour conséquence que nous percevons à peine la progression au quotidien clinique. Il s’agit donc d’un privilège, à l’occasion des 20 ans du Suisse Médical Forum, de pouvoir lire et savourer avec une humble fierté les retours en arrière sur les incroyables nouveautés de représentantes et représentants éminents des diverses disciplines. Vous découvrirez que les temps forts présentés dans ce numéro ne pourraient pas être plus variés.

L’article d’Alexander Navarini et Stephan Lautenschlager met en évidence que la dermatologie est plus passionnante que jamais. Outre le bistouri, les sondes froides, le laser et les rayonnements font désormais partie des outils quotidiens. La discipline pénètre en profondeur sous la peau: elle est étroitement liée aux vaisseaux et articulations – surtout en cas de processus inflammatoires. Cela vaut notamment pour le psoriasis qui connaît des succès thérapeutiques révolutionnaires grâce aux médicaments biologiques. Une autre percée: l’interprétation visuelle de la peau est remplacée par l’intelligence de l’ordinateur qui dispose désormais de la plus grande expérience. D’ailleurs, saviez-vous que les gonocoques sont transmis par le baiser?

Dans son article sur la cardiologie, Thomas Lüscher montre que les techniques génétiques modernes se sont déjà implantées dans le domaine des troubles du métabolisme des lipides et des cardiopathies génétiques. Le blocage ciblé de l’ARN, la modification de constellations épigénétiques et l’utilisation des ciseaux génétiques sont autant de progrès dont la précision et l’efficacité durable nous épatent. Toutefois, il ne dissimule pas que la sécurité et la spécificité organique représentent encore d’importants défis pour l’application clinique. Nous nous rendons également compte de la nécessité de comprendre et d’adopter dans notre vocabulaire des termes tels que «oligonucléotides anti-sens», «interférence par ARN», «épigénétique» et «CRISPR/Cas»…

Les développements de la chirurgie cardiaque des 20 dernières années sont caractérisés par des interventions moins invasives. L’implantation de valve aortique transcathéter (TAVI) en est un exemple. Christoph Huber et Peter Matt montrent que la TAVI ne divise pas le personnel spécialisé en cardiologie et les professionnels de la chirurgie cardiaque, mais les rapproche, et que la procédure optimale en cas de sténose aortique est discutée au sein de «Heart Teams». Cela vaut aussi pour l’insuffisance mitrale secondaire, pour laquelle la consultation en équipe, visant à choisir entre réparation valvulaire et Mitraclip, est particulièrement importante. Les deux auteurs attirent notre attention sur des améliorations moins remarquées. Les valves mitrales sont reconstruites à l’aide de nouveaux cordages tendineux, les incisions d’accès au cœur sont de plus en plus petites et les interventions de pontage aorto-coronarien font appel à des greffons artériels provenant non seulement de la paroi thoracique, mais aussi du bras.

Le dernier article va vous surprendre: Daniel Liedtke, Willy Oggier, Reto Stocker et Stephan Pahls rapportent les développements de la médecine hospitalière privée. Ces 20 dernières années, le fossé entre «privée» et «publique» a été réduit par des mouvements convergents. A l’instar des hôpitaux publics, les hôpitaux privés sont encadrés par des médecins-chefs, traitent des patients de toutes les catégories d’assurance et investissent dans la formation post-graduée et la recherche. De nombreux hôpitaux privés sont pertinents pour certaines régions en matière de soins, car ils disposent d’unités d’urgence et maîtrisent la médecine hautement spécialisée. Veuillez juger par vous-mêmes si l’argumentaire des quatre auteurs vous a convaincus.

Je vous souhaite une agréable lecture et vous invite à prendre le temps nécessaire!

Image d'en-tête: © Raquel Camacho Gómez | Dreamstime.com

Published under the copyright license

“Attribution – Non-Commercial – NoDerivatives 4.0”.

No commercial reuse without permission.

See: emh.ch/en/emh/rights-and-licences/