Contenu principal

1200
Retour à la page d'accueil
20 ans de Forum Médical Suisse
«Highlight sur la profession de médecin»

Le numéro anniversaire actuel du FMS propose une fois de plus un florilège de développements médicaux:

Dans le domaine de l’hépatologie, Markus Heim retrace la chronologie impressionnante de l’hépatite C, qui est passée de l’une des principales causes de cirrhose et de transplantation hépatique à une entité curable.

Pour l’orthopédie et la traumatologie, Beat Hintermann et Roxa Ruiz illustrent comment l’arthrodèse de la cheville est de plus en plus délaissée au profit d’une prothèse en tant qu’alternative fonctionnellement ­valable et moins douloureuse.

Dans son highlight de rhumatologie, Peter M. Villiger aborde les nouvelles approches thérapeutiques dans le traitement des vascularites et collagénoses, qui font appel au concept révolutionnaire de l’«immune tuning» au moyen de médicaments biologiques.

Je souhaite cependant tout particulièrement attirer votre attention sur l’article interdisciplinaire consacré au développement de la profession de médecin.

«Panta rhei – tout coule» – on ne peut qu’approuver la célèbre citation et la conclusion de Francis A. Waldvogel: la dynamique est énorme dans la profession de médecin. Avec l’avènement de l’imagerie moderne, de la médecine moléculaire et du big data, l’auteur de ce highlight met en lumière de façon exemplaire les développements exponentiels qu’a connus notre profession au cours des 20 dernières années.

Toujours en citant Héraclite, qui ne portait pas par hasard le surnom «l’Obscur» (sic!), on pourrait rajouter: «Beaucoup d’apprentissage n’enseigne pas la compréhension». Outre les changements que l’auteur présente en distinguant trois grandes catégories (la science médicale, le malade et le corps médical), il convient encore de mentionner un autre développement: l’«hyposkillia»«the deficiency of clinical skills», autrement dit les lacunes dans la maîtrise des compétences cliniques. Ce développement concerne en premier lieu la formation en vue de devenir médecin et même s’il n’est pas nouveau, il s’est probablement aggravé en raison de la pandémie.

Rares sont ceux qui ont décrit cet état de manière aussi juste et pertinente qu’Herbert L. Fred (1929-2018). Son pamphlet publié il y a plus de quinze ans [1] avait déjà une consonance quasiment prophétique. C’est incontestable: nous nous trouvons dans un champ de tension croissant entre médecine appropriée et économie d’entreprise, nous sommes de plus en plus confrontés à la finitude des ressources et nous nous occupons de plus en plus de tâches administratives et de «bullshit jobs» à faible valeur ajoutée [2]. Ce faisant, notre véritable raison d’être en tant que médecins dans le quotidien clinique, à savoir le traitement optimal des personnes malades et la formation d’une excellente relève, menace parfois de tomber quelque peu dans l’oubli.

Pour reprendre les termes d’Herbert Fred, nous avons donc également besoin à l’avenir de médecins qui savent pourquoi on prescrit un test et comment on l’interprète, nous avons besoin de médecins qui sont capables de tolérer que l’observation expectative n’est pas synonyme d’inaction et qui comprennent que les malades recouvrent parfois la santé non pas parce que nous les traitons mais bien que nous les traitions.

C’est là notre devoir à tous: en tant qu’enseignants cliniciens engagés et avant tout en tant que modèles de rôle. Quelle que soit la tournure que prendront les développements ultérieurs dans la médecine, ces modèles resteront aussi instamment nécessaires à l’avenir.

Avec l’article de Francis Waldvogel et les autres «highlights» de ce numéro, je vous souhaite une lecture plaisante et stimulante!

Image d'en-tête: © Sumie Nomoto | Dreamstime.com;

1 Fred HL. Hyposkillia. Deficiency of clinical skills. Tex Heart Inst J 2005;32(3):255-7.
2 Marc Tribelhorn. Heute schon administriert? NZZ. [Internet]. 2018, Sept. 18 [cited 2022 Feb. 28]. 12. Available from: https://www.nzz.ch/meinung/heute-schon-administriert-ld.1420852.

Published under the copyright license

“Attribution – Non-Commercial – NoDerivatives 4.0”.

No commercial reuse without permission.

See: emh.ch/en/emh/rights-and-licences/