access_time Publié 26.05.2019

Antibioprophylaxie de la péritonite bactérienne spontanée: moins efficace que ce que l’on pensait?

Prof. Dr méd. Reto Krapf

Cela ne nous a pas réjouis non plus

Antibioprophylaxie de la péritonite bactérienne spontanée: moins efficace que ce que l’on pensait?

26.05.2019

La péritonite bactérienne spontanée (PBS) en cas de cirrhose hépatique est difficile à diagnostiquer, car la fièvre, les douleurs et les signes inflammatoires systémiques peuvent faire défaut ou être discrets. Le diag­nostic requiert une paracentèse. La PBS peut avoir comme conséquences une insuffisance hépatique, un syndrome hépatorénal, d’autres atteintes multi-organiques voire le décès du patient. Il convient de distinguer la prophylaxie primaire (le plus souvent, administration de l’antibiotique norfloxacine en présence d’ascite) et la prophylaxie secondaire (prévention d’épisodes supplémentaires après une première PBS).

Malgré l’administration d’une prophylaxie, plus de 10% des patients ont développé une PBS; la majorité de ces cas étaient causés par des agents pathogènes à Gram négatif et 40% présentaient une résistance aux quinolones.

Am J Gastroenterol 2019

Rédigé le 15.04.2019

Photo:ID 88458501 © Njmusik | Dreamstime.com

Prof. Dr méd. Reto Krapf

Articles apparentés

Publié 26.05.2019

Antibioprophylaxie de la péritonite bactérienne spontanée: moins efficace que ce que l’on pensait?

Verpassen Sie keinen Artikel!

close