access_time Publié 07.06.2017

Dermatite atopique: confirmation

Prof. Dr méd. Antoine de Torrenté

Et ailleurs ...? (online first)

Dermatite atopique: confirmation

07.06.2017

Bon effet de dupilumab

La question

La dermatite atopique est une inflammation cutanée chronique. Elle est caractérisée par une sur-régulation immunologique de type 2. La peau atteinte perd sa barrière contre les infections dues en particulier au staphylocoque doré. La surface cutanée atteinte peut être étendue et le prurit intense altérant gravement la qualité de vie: perte de sommeil, dépression, anxiété sans parler de l’aspect cosmétique. Il existe des traitements topiques à base de stéroïdes d’une efficacité limitée. Parfois des stéroïdes systémiques doivent être employés avec tous leurs effets secondaires. Les interleukines 4 et 13 jouent un rôle majeur dans la physiopathologie de l’affection. Le dupilumab est un anticorps monoclonal humanisé qui se lie à la chaîne α commune du récepteur de ces deux interleukines, inhibant leur action. Quelle est son efficacité lors de dermatite atopique modérée à sévère mal contrôlée par les traitements topiques?

La méthode

Deux études SOLO 1 et 2, parallèles, randomisées en double aveugles ont été réalisées aux USA, en Europe et en Asie. Le dupilumab ou un placebo a été injecté en s-c chaque semaine ou chaque deux semaines pendant 16 semaines. Tous les patients souffraient d’une dermatite de score IGA de 3–4 (score 0 à 4). Les traitements stéroïdiens topiques ou systémiques étaient interdits. Les patients devaient appliquer un traitement émollient durant toute la durée de l’étude. L’issue primaire était la proportion de patients avec un score IGA de 0 à 1 ou avec une baisse d’au moins 2 points. L’issue secondaire était un score EASI (0–72) qui décrit l’étendue des lésions eczématoïdes, amélioré de 75% ou plus comparé au score de base.

Les résultats

Seuls les résultats de SOLO 1 sont rapportés, les scores de SOLO 2 étant pratiquement identiques. 671 patients ont été inclus dans SOLO 1 et 708 dans SOLO 2. 38% des patients recevant le dupilumab toutes les deux semaines ont atteint l’issue primaire et 37% recevant le dupi­lumab chaque semaine contre 10% pour le groupe placebo. (p <0,001). L’issue secondaire a été atteinte chez 72% des patients. Le prurit et ­ la qualité de vie ont été significativement améliorés sous dupilumab comparé au placebo.

Problèmes et commentaires

Ces études confirment le bon effet de dupilumab sur la dermatite atopique. Cet anticorps avait aussi montré une action positive sur la polypose nasale et l’asthme. Un des avantages principaux de dupilumab est qu’on peut éviter dans une large proportion de patients les traitements stéroïdiens soit topiques, qui atrophient la peau, ou systémiques, favorisant diabète et ostéoporose. L’amélioration du prurit, des infections cutanées (induites souvent par le grattage) et la qualité de vie sont aussi des avantages majeurs sans parler des aspects cosmétiques nettement améliorés. Comme problèmes on peut mentionner des réactions au site d’injection (8 à 19% des patients) et curieusement une augmentation des conjonctivites non expliquées (allergiques?) mais qui restent heureusement rares. Parfois le dupilumab conduit aussi à une exacerbation de la dermatite chez ~15% des patients. Mais le bénéfice reste substantiel … 

Prof. Dr méd. Antoine de Torrenté

Articles apparentés

Publié 07.06.2017

Dermatite atopique: confirmation

Verpassen Sie keinen Artikel!

close