access_time Publié 20.04.2019

Meilleur traitement pour les enfants atteints de la maladie de Kawasaki

Prof. Dr méd. Reto Krapf

Cela nous a réjouis

Meilleur traitement pour les enfants atteints de la maladie de Kawasaki

20.04.2019

Aujourd’hui encore, le rédacteur du «Sans détour» reste toujours impressionné par une autopsie, lors de laquelle il avait détecté un anévrisme de l’artère interventriculaire antérieure avec embolie artério-artérielle consécutive chez un garçon de 7 ans décédé subitement [1]. Les investigations ultérieures avaient abouti au diagnostic de maladie de Kawasaki, une vascularite d’origine indéterminée touchant préférentiellement les artères coronaires des enfants (en bas âge) et des adolescents.

Tous les ­patients ne répondent pas au traitement par immunoglobulines intraveineuses (IGIV). Chez 175 patients ­japonais (âgés de 4 mois à 15 ans) présentant un risque accru de résistance aux IGIV, le traitement supplémentaire par un inhibiteur de la calcineurine (ciclosporine) au cours des 7 jours après la pose du diagnostic a significativement diminué la survenue ultérieure d’altérations au niveau des artères coronaires. La dose de ciclosporine s’élevait à 5 mg/kg de poids corporel/jour durant 7 jours (plus acide acétylsalicylique et IGIV).

1 Helv Paediatr Acta 1981, PMID:6120921

2 Lancet 2019

Rédigé le 21.03.2019

Prof. Dr méd. Reto Krapf

Articles apparentés

Publié 20.04.2019

Meilleur traitement pour les enfants atteints de la maladie de Kawasaki

Verpassen Sie keinen Artikel!

close