access_time Publié 29.04.2019

La démocratie favorise la santé

Prof. Dr méd. Reto Krapf

Pas très sérieux, ou alors?

La démocratie favorise la santé

29.04.2019

Une analyse supplémentaire du projet «Global Burden of Disease» a révélé que sur la base des observations dans 170 pays sur une période de 46 ans, la mortalité variait de jusqu’à 25% (selon la maladie étudiée) en fonction du niveau de démocratie. Une politique démocratique (modeste) avait un impact beaucoup plus grand sur la survie que le produit national brut!

Est-ce la raison pour laquelle nous avons une longévité aussi élevée en Suisse, avec notre système de démocratie ­directe? Gardons cela à l’esprit, penchons-nous durablement sur les questions de fond et les questions électorales (2019 est une année d’élections fédérales), ­exprimons nos opinions et discutons-en!

Lancet 2019

Rédigé le 21.03.2019

Prof. Dr méd. Reto Krapf

Articles apparentés

Publié 29.04.2019

La démocratie favorise la santé

Verpassen Sie keinen Artikel!

close