access_time Publié 23.05.2019

Découverte du gluten en tant qu’allergène de la maladie cœliaque

Prof. Dr méd. Reto Krapf

Toujours dignes d'être lus

Découverte du gluten en tant qu’allergène de la maladie cœliaque

23.05.2019

Dans une série de publications, des pédiatres néerlandais travaillant dans l’équipe de W. K. Dicke ont fait état en 1953 de leurs études sur la nature du déclencheur à l’époque appelé «wheat factor». Des observations durant la 2e Guerre mondiale avaient déjà montré que la maladie cœliaque/sprue, connue depuis la fin du 19e siècle, se manifestait par moins de symptômes chez les patients touchés en cas de pénurie alimentaire, mais que les symptômes de ces patients avaient à nouveau augmenté après le largage de pains par les avions ravitailleurs suédois. Les cas de maladie cœliaque se sont de toute façon à nouveau multipliés après la fin de la guerre, lorsque l’approvisionnement en pain s’était à nouveau nettement amélioré.

Dans des expériences contrôlées (y compris déterminations des graisses dans les selles), les chercheurs ont constaté une augmentation des symptômes en cas de consommation de farine de blé, d’orge ou de seigle, ainsi qu’une amélioration lorsque ces farines étaient éliminées. Peu après, ils ont identifié le gluten en tant que facteur déclencheur de la maladie [1].

Pour les lecteurs passionnés par l’histoire de la médecine, il existe également un aperçu intéressant de l’histoire des premières recherches sur la maladie cœliaque/sprue [2].

1 Acta paediatr 1953

2 BMJ 1988

Rédigé le 20.04.2019

Photo: ID 26233602 © Arman Zhenikeyev | Dreamstime.com

Prof. Dr méd. Reto Krapf

Articles apparentés

Publié 23.05.2019

Découverte du gluten en tant qu’allergène de la maladie cœliaque

Verpassen Sie keinen Artikel!

close