access_time Publié 24.07.2019

Sans détour n° 31/32, 2ème partie

Prof. Dr méd. Reto Krapf

Sans détour n° 31/32, 2ème partie

24.07.2019

Vous trouverez ici les derniers articles "Sans détour" en ligne.

Cela nous a donné à réfléchir

Prévention du harcèlement sexuel sur le lieu de travail

De nombreux hôpitaux ainsi qu’entreprises dispensent des formations pour la prévention du harcèlement sexuel. Mais sont-elles efficaces et ont-elles éventuellement des effets indésirables? Parmi les programmes conduits en Israël, qui portent presque exclusivement sur le phénomène de harcèlement sexuel des femmes, ceux qui encouragent les supérieurs hiérarchiques à être des alliés ou des secoureurs pour les femmes victimes sont plus efficaces et aboutissent à une proportion plus élevée de femmes occupant des fonctions hiérarchiques élevées.

D’un autre côté, les programmes qui présentent également les participants en formation comme de potentiels suspects (indirectement comme des coupables) et de facto partent du principe que chaque homme est capable de commettre des actes de harcèlement ont pour effet indésirable une baisse de la proportion de femmes occupant des fonctions hiérarchiques élevées. Les femmes prennent plus au sérieux les plaintes de harcèlement sexuel et sont plus enclines à suivre une formation dans ce domaine de la prévention en entreprise. Malheureusement, dans les entreprises dans lesquelles il y a une proportion importante de femmes occupant des fonctions hiérarchiques élevées (qui sont plus susceptibles d’agir en cas de harcèlement), ce groupe est perçu comme une menace.

Comme d’autres études dans ce domaine, cette étude pâtit de la focalisation sur l’un des sexes et de la définition du harcèlement par les femmes touchées (qui est sujette à une variation énorme d’un pays à l’autre et à une évolution au fil du temps).

Proc Natl Acad Sci USA. 2019, doi:10.1073/pnas.1818477116

Rédigé le 02.07.2019.

© Monkey Business Images | Dreamstime.com

 

Cela nous a moins réjouis

Une histoire d’été

 

Yoshihiro Sato, qui s’est suicidé en 2016, détenait un triste record: durant sa carrière en tant que chercheur dans le domaine de la santé osseuse, il a publié le nombre le plus élevé à ce jour de manuscrits falsifiés sur une période de plusieurs décennies (60 manuscrits retirés). Les résultats étaient toxiques dans le sens où ils ont influencé de façon erronée les lignes directrices et les méthodes thérapeutiques chez une multitude de patients.

En cas de suspicion de falsification, l’institution du chercheur est généralement chargée de mener une enquête. Toutefois, une étude actuelle a désormais découvert que ces institutions ne réalisaient pas de très bonnes investigations [1] et recommande d’utiliser des critères déjà publiés [2]. En confirmation de cette étude, Nature [3] a tenté d’obtenir des renseignements sur les investigations réalisées auprès des institutions où travaillait Sato. Une université n’a pas du tout répondu et une deuxième a estimé qu’elle était dans l’incapacité d’examiner près de la moitié des manuscrits incriminés (par ex. en raison de l’absence de protocoles de recherche).

1 Res Integr Peer Rev. 2019, doi:10.1186/s41073-019-0062-x

2 JAMA. 2018, doi:10.1001/jama.2018.0358

3 Nature. 2019, doi: 10.1038/d41586-019-01884-2

Rédigé le 20.06.2019.

© Samorn Tarapan | Dreamstime.com

 

Plume en partie suisse

Prévention de la fibrose pulmonaire en cas de sclérodermie

Un inhibiteur de tyrosine kinase, le nintédanib, possède des propriétés anti-inflammatoires et anti-fibrotiques et il est efficace et autorisé pour le traitement de la fibrose pulmonaire idiopathique. La pneumopathie interstitielle dans le cadre de la sclérose systémique est associée à une altération plus prononcée des performances et de la qualité de vie, et il s’agit d’une cause de décès fréquente dans le cadre de cette maladie de base. Par rapport au placebo, le nintédanib (288 patients dans chaque groupe) a entraîné, sur une période de 52 semaines, un ralentissement légèrement significatif (p = 0,04) de la baisse de la capacité vitale, passant de 95 ml à 51 ml par an.

Les autres manifestations de la sclérodermie n’ont pas été significativement influencées par la substance. Voilà une étude positive, qui doit encore être confirmée par des données à long terme.

N Engl J Med. 2019, doi:10.1056/NEJMoa1903076

Rédigé le 27.06.2019.

© Albund | Dreamstime.com

 

Plume en partie suisse

Diagnostic et prédiction affinés des infarctus du myocarde

 

Dans cette étude multicentrique et multinationale, la prévalence des infarctus du myocarde chez des patients (n = 22 651) ayant été admis dans un service d’urgences en raison d’une suspicion clinique correspondante s’élevait à un peu plus de 15%. Une concentration de troponine I hautement sensible de <6 ng/ml et une élévation absolue de <4 ng/ml lors du deuxième examen (après 45 à 120 minutes) ont permis d’exclure efficacement un infarctus du myocarde (valeur prédictive négative de 99,5%).

De même, ces valeurs rendent improbable (0,2%) la survenue d’un infarctus ou d’un décès au cours des 30 jours suivants.

N Engl J Med. 2019, doi:10.1056/NEJMoa1803377

Rédigé le 27.06.2019.

© Angellodeco | Dreamstime.com

 

Cela nous a également interpellés

Chirurgie bariatrique: ostéoporose et minéralisation osseuse perturbée

Un modèle murin (sleeve gastrectomie) a dupliqué les conséquences complexes de la chirurgie bariatrique sur l’intégrité des os, qui ont été observées chez l’être humain, à savoir une perte de masse osseuse (ostéoporose) et un trouble de la minéralisation (composante ostéomalacique). Une concentration et activité accrues du facteur de croissance granulocytaire (G-CSF) en sont en grande partie responsables (cf. figure 1E de l’article en question). Les raisons de l’activité accrue du G-CSF ne sont en revanche pas connues.

Fig.: Coupe osseuse du tibia murin proximal (en haut) et distal (en bas) après une intervention fictive (à gauche) et après une gastrectomie en manchon («vertical sleeve gastrectomy» [VSG], à droite). La masse osseuse diminuée et la myélopoïèse stimulée (correspondant à l’action du G-CSF) sont évidentes. Le G-CSF réduit également les adipocytes médullaires (voir différences dans les cellules adipeuses), qui jouent un rôle anabolisant essentiel dans la régulation des ostéoblastes. Reproduction avec l’aimable autorisation de: Li Z, Hardij J, Evers SS, Hutch CR, Choi SM, Shao Y, et al. G-CSF partially mediates effects of  sleeve gastrectomy on the bone marrow niche. J Clin Invest. 2019;130:2404–16. ­Copyright © 2019 American Society for Clinical Investigation.

J Clin Invest. 2019, doi:10.1172/JCI126173

Rédigé le 29.06.2019.

 

Cela nous a également interpellés

Psychoses et trouble déficit de l’attention/hyperactivité: fin de l’alerte?

 

Les psychoses surviennent-elles plus fréquemment à cause du/sous traitement médicamenteux du trouble déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH)?

Non, d’après les données du registre national suédois. Des données portant sur les 12 semaines précédant l’initiation d’un traitement par méthylphénidate (Ritalin®) et les 12 semaines suivant l’initiation de ce traitement étaient disponibles pour près de 24 000 Suédois âgés de 12 à 30 ans. En outre, la fréquence des diagnostics de psychose posés dans les 12 semaines précédant l’initiation du traitement a été comparée à celle d’une période de 12 semaines un an après. L’âge moyen au début du traitement était de 17 ans, et un épisode psychotique avait été diagnostiqué au moins une fois dans 2% des cas. Les diagnostics de psychose au cours du traitement n’étaient pas plus fréquents, et ce à la fois en cas d’antécédents déjà connus d’épisodes de psychose et en l’absence de tels antécédents.

Lancet Psychiatry. 2019, doi:10.1016/S2215-0366(19)30189-0

Rédigé le 29.06.2019.

© Katarzyna Bialasiewicz | Dreamstime.com

 

Prof. Dr méd. Reto Krapf

Articles apparentés

Publié 24.07.2019

Sans détour n° 31/32, 2ème partie

Verpassen Sie keinen Artikel!

close