access_time Publié 07.06.2019

Pronostic négatif pour les mères avec pré-éclampsie

Prof. Dr méd. Reto Krapf

Cela nous a moins réjouis

Pronostic négatif pour les mères avec pré-éclampsie

07.06.2019

Dans une cohorte danoise impressionnante de plus d’1 million de femmes, avec une durée de suivi de près de 19 ans, il a été découvert qu’une pré-éclampsie ­augmentait d’un facteur 4 le risque d’affection rénale chronique ultérieure, ce risque étant encore plus élevé lorsque la pré-éclampsie survient à un stade précoce de la grossesse.

Malheureusement, on ne sait pas encore si la prophylaxie efficace de l’éclampsie par Aspirine® après le dépistage du premier trimestre améliore ce pronostic à long terme.

BMJ 2019

Rédigé le 01.05.2019

Bild: ID 120582558 © Kjetil Kolbjornsrud | Dreamstime.com

Prof. Dr méd. Reto Krapf

Articles apparentés

Publié 07.06.2019

Pronostic négatif pour les mères avec pré-éclampsie

Bloggen Sie mit!

Wollen Sie auch einen Blogbeitrag publizieren? Dann schreiben Sie uns!

Mail an Redaktion

Verpassen Sie keinen Artikel!

close