access_time Publié 24.05.2019

Nouvelle approche thérapeutique en cas de maladies inflammatoires de l’intestin?

Prof. Dr méd. Reto Krapf

Cela nous a réjouis

Nouvelle approche thérapeutique en cas de maladies inflammatoires de l’intestin?

24.05.2019

Le facteur de nécrose tumorale (TNF), un médiateur inflammatoire, joue un rôle essentiel dans la survenue et dans l’intensité des symptômes des maladies inflammatoires de l’intestin. Il provoque une perméabilité paracellulaire accrue de l’épithélium intestinal, qui est normalement «bien étanche». L’étanchéité est assurée par des protéines (par ex. claudines, occludines), qui sont impliquées dans la formation des jonctions serrées. La synthèse de ces protéines est diminuée dans le cadre d’une poussée inflammatoire, suite aux conséquences intracellulaires complexes de l’action du TNF.

Avec une petite molécule (divertine), il a été possible de corriger ce défaut chez des souris atteintes de colite auto-inflammatoire et de restaurer la perméabilité. En association avec un blocage du TNF, les souris traitées par divertine étaient à 100% résistantes contre les poussées de colite. Les résultats confortent notamment aussi l’hypothèse selon laquelle le trouble de la perméabilité avec l’absorption de facteurs intestinaux contribue en soi à stimuler/entretenir l’activité inflammatoire.

Nat Med 2019

Rédigé le 25.04.2019

Photo: ID 91391465 © Wave Break Media Ltd | Dreamstime.com

Prof. Dr méd. Reto Krapf

Articles apparentés

Publié 24.05.2019

Nouvelle approche thérapeutique en cas de maladies inflammatoires de l’intestin?

Bloggen Sie mit!

Wollen Sie auch einen Blogbeitrag publizieren? Dann schreiben Sie uns!

Mail an Redaktion

Verpassen Sie keinen Artikel!

close