access_time Publié 16.03.2019

Complications pulmonaires postopératoires après blocage neuromusculaire

Prof. Dr méd. Reto Krapf

Cela nous a moins réjouis

Complications pulmonaires postopératoires après blocage neuromusculaire

16.03.2019

L’étude multicentrique POPULAR vient de confirmer de précédentes observations selon lesquelles les com­plications pulmonaires postopératoires augmentaient signi­ficativement et considérablement après blocage neuromusculaire. Une des hypothèses quant à la pathogenèse de ces complications est qu’il persisterait un blocage neuromusculaire résiduel après l’extubation. L’observation selon laquelle ni la surveillance neuromusculaire (pour contrôler l’activité musculaire) ni une antagonisation médicamenteuse (entre autres par néostigmine) n’ont eu d’effet sur le taux de complications est dès lors quelque peu contre-intuitive (et fâcheuse).

Les auteurs estiment que les opérations sont encore trop souvent réalisées sous blocage neuromusculaire et recommandent d’évaluer cette option avant tout chez les patients avec bonne fonction pulmonaire.

The Lancet Respiratory Medicine 2019

Rédigé le 10.02.2019

Prof. Dr méd. Reto Krapf

Articles apparentés

Publié 16.03.2019

Complications pulmonaires postopératoires après blocage neuromusculaire

Verpassen Sie keinen Artikel!

close