access_time Publié 13.04.2019

Pertinent pour les premiers secours et le ­service de sauvetage

Prof. Dr méd. Reto Krapf

Pertinents pour la pratique

Pertinent pour les premiers secours et le ­service de sauvetage

13.04.2019

Aux Etats-Unis, une épidémie d’intoxications aux opiacés avec des taux de mortalité élevés sévit actuellement. Un facteur majeur est la prescription (trop) libérale des opiacés en tant qu’analgésiques. La diabolisation des douleurs (y compris plutôt discrètes) et les standards de qualité (en partie impératifs) pour le contrôle de la douleur y ont malheureusement aussi contribué. On ne sait pour l’heure pas encore si et dans quelle mesure cette épidémie a déjà atteint l’Europe et la Suisse. Il est possible de détecter une intoxication aux opiacés avec une fiabilité diagnostique élevée (sensibilité et spécificité supérieures à 90%) par smartphone.

Le smartphone, ou plutôt l’algorithme qu’il contient, «apprenait» les signes typiques de l’action des opiacés chez les patients avec anesthésie au fentanyl et chez les individus recevant des injections d’opiacés sous supervision dans une institution pour toxicomanes. L’appareil, qui peut être utilisé par le grand public, les secouristes et le ­personnel infirmier dans les services hospitaliers stationnaires, analyse les changements de rythme lors des dépressions respiratoires, les phases d’apnée et les altérations de l’activité motrice.

Sci Transl Med. 2019

Rédigé le 16.03.2019

Prof. Dr méd. Reto Krapf

Articles apparentés

Publié 13.04.2019

Pertinent pour les premiers secours et le ­service de sauvetage

Verpassen Sie keinen Artikel!

close