access_time Publié 14.04.2020

Chloroquine et hydroxychloroquine

Prof. Dr méd. Reto Krapf

COVID-19 Sans détour

Chloroquine et hydroxychloroquine

14.04.2020

Ces deux aminoquinolines ont été testées pendant près de 60 ans contre différents virus, d’abord en 1962 contre la mononucléose infectieuse (fièvre glandulaire de Pfeiffer), et à l’heure actuelle, il semble que plus de 80 études concernant ces médicaments seuls ou en combinaison avec d’autres au COVID-19 aient été enregistrées. Toutefois, le succès de ces médicaments dans le traitement de diverses maladies virales est décevant, de nombreuses observations in vitro n’ayant pu être confirmées par des expériences sur les animaux. Par exemple, ces médicaments ont favorisé la réplication virale des virus Epstein-Barr, Ebola et Chikungunya dans le cadre d’expériences sur les animaux. Selon la «Food and Drug Administration» (FDA), l’utilisation de ces médicaments est possible avec COVID-19, mais leur efficacité et leur innocuité ne sont pas encore prouvées.

Ferner RE, Aronson JK. Chloroquine and hydroxychloroquine in covid-19. BMJ. 2020;369:m1432.

Foto: © Pablo Eder | Dreamstime.com

Prof. Dr méd. Reto Krapf

Articles apparentés

Publié 14.04.2020

Chloroquine et hydroxychloroquine

Bloggen Sie mit!

Wollen Sie auch einen Blogbeitrag publizieren? Dann schreiben Sie uns!

Mail an Redaktion

Verpassen Sie keinen Artikel!

close