access_time Publié 21.07.2020

COVID-19: après la phase aiguë

Prof. Dr méd. Reto Krapf

COVID-19 Sans détour

COVID-19: après la phase aiguë

21.07.2020

Dans une observation malheureusement non contrôlée de 165 patients italiens précédemment hospitalisés pour cause de COVID-19 (la majorité souffrant de pneumonie), des symptômes tels que fatigue, essoufflement, arthralgie et douleurs thoraciques ont persisté jusqu’à deux mois après l'infection par le SARS-CoV-2 [1]. De plus, chez un donneur de sang sain (IgG anti-SARS positif et antécédents compatibles avec la maladie COVID-19), de l'ARN circulant du SARS-CoV-2 a été trouvé dans le sang (ARNémie) 40 jours après la maladie COVID-19 [2]. La fausse positivité (l'amplification de l'ARN de deux séquences de gènes différentes était positive) semble peu probable, mais l'infectivité (ARNémie contre virémie) semble peu claire (aucune tentative de montrer l'infiltration cellulaire in vitro).

Les symptômes de l'étude italienne pourraient très probablement être des effets tardifs non spécifiques comme ceux observés dans d'autres infections respiratoires (virales) graves. La deuxième étude nécessite des éclaircissements concernant les directives en matière de transfusion.

 

1 Carfì A, Bernabei R, Landi F, Gemelli Against COVID-19 Post-Acute Care Study Group. Persistent Symptoms in Patients After Acute COVID-19. JAMA. 2020 Jul 9;e2012603. Online ahead of print.

2 Pham TD, Huang C, Wirz OF, et al. SARS-CoV-2 RNAemia in a Healthy Blood Donor 40 Days After Respiratory Illness Resolution. Ann Intern Med. 2020 Jul 17. Online ahead of print.

Foto: BSIP SA, Alamy Stock Photo

Prof. Dr méd. Reto Krapf

Articles apparentés

Publié 21.07.2020

COVID-19: après la phase aiguë

Bloggen Sie mit!

Wollen Sie auch einen Blogbeitrag publizieren? Dann schreiben Sie uns!

Mail an Redaktion

Verpassen Sie keinen Artikel!

close