access_time Publié 16.10.2020

La consommation chronique d’opiacés comme cause d’insuffisance surrénale

Prof. Dr méd. Reto Krapf

Sans détour

La consommation chronique d’opiacés comme cause d’insuffisance surrénale

16.10.2020

La thérapie ou la consommation chronique d’opiacés peut entraîner une insuffisance surrénale en inhibant l’axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien. Parmi plus de 100 patients ayant reçu une dose quotidienne moyenne de 60 mg de morphine pendant cinq ans, un sur dix souffrait d’une insuffisance surrénale (taux bas de cortisol et d’ACTH)!

Il est concevable que les symptômes cliniques d’un effet secondaire des opiacés ne soient pas facilement distinguables de ceux d’une «crise d’Addison». Alors pensez-y, surtout en cas de facteurs de stress supplémentaires tels que accidents, opérations et infections, consommation limitée de sel et/ou manque de sel (périodes de chaleur, diarrhées, vomissements)!

 

J Clin Endocrinol Metab. 2020, doi.org/10.1210/clinem/dgaa499

© KIHWAN KIM | Dreamstime.com

Prof. Dr méd. Reto Krapf

Articles apparentés

Publié 16.10.2020

La consommation chronique d’opiacés comme cause d’insuffisance surrénale

Bloggen Sie mit!

Wollen Sie auch einen Blogbeitrag publizieren? Dann schreiben Sie uns!

Mail an Redaktion

Verpassen Sie keinen Artikel!

close