access_time Publié 09.09.2020

Métabolisme de l’hôte et métastatisation des tumeurs: le fer

Prof. Dr méd. Reto Krapf

Sans détour

Métabolisme de l’hôte et métastatisation des tumeurs: le fer

09.09.2020

La ferroptose est un mécanisme de mort cellulaire programmée connu depuis près de dix ans. Dans les tissus ou les fluides corporels à forte concentration en fer (par exemple le sang), les cellules (étrangères) peuvent être éliminées par peroxydation lipidique induite par le fer des acides gras polyinsaturés de leur membrane.

Les cellules tumorales qui métastasent en premier lieu par voie hématogène ont donc un sort plutôt mauvais, elles doivent espérer une aide antioxydante, par exemple par le biais du glutathion. Contrairement à la voie lymphogène: les cellules de mélanome malin absorbent un acide gras monoinsaturé (oléate, un composant de triglycérides présentes à haute concentration dans la lymphe), qui protège ensuite les acides gras poly­insaturés de la peroxydation et donc les cellules tumorales de la mort cellulaire, tout comme un intercepteur. Cette protection à médiation lymphatique semble persister pendant le passage secondaire des cellules de mélanome dans le sang, c’est-à-dire après le passage du ganglion lymphatique régional.

 

Ubellacker JM, Tasdogan A, Ramesh V, et al. Lymph protects metastasizing melanoma cells from ferroptosis. Nature. 2020 Sep;585(7823):113-118. Epub 2020 Aug 19.

© Kittipong Jirasukhanont | Dreamstime.com

Prof. Dr méd. Reto Krapf

Articles apparentés

Publié 09.09.2020

Métabolisme de l’hôte et métastatisation des tumeurs: le fer

Bloggen Sie mit!

Wollen Sie auch einen Blogbeitrag publizieren? Dann schreiben Sie uns!

Mail an Redaktion

Verpassen Sie keinen Artikel!

close