access_time Publié 14.04.2018

NaCl 0,9% ou solutions de Ringer aux urgences et aux soins intensifs?

Prof. Dr méd. Reto Krapf

NaCl 0,9% ou solutions de Ringer aux urgences et aux soins intensifs?

14.04.2018

Depuis l’existence des services d’urgences et des unités de soins intensifs (USI), il existe des controverses quant au meilleur liquide de remplacement intraveineux. Deux études ­réalisées dans un seul et même centre universitaire (Vanderbilt University à Nash­ville) ont comparé le NaCl 0,9% au Ringer-lactate ou au Ringer-acétate (tab. 1).

Chez les patients du service des urgences (n = 13 347), il n’y avait pas de différence au niveau du nombre de jours d’hospitalisation qui étaient requis au cours des 28 jours après l’admission [1]. Chez les patients de l’USI (n = 15 802), il n’y avait pas de différence entre le NaCl et le Ringer-lactate/Ringer-acétate au niveau de la mortalité, de la nécessité d’un traitement de substitution rénale ou des troubles fonctionnels rénaux persistants [2].

Le choix d’un critère d’évaluation composite a pourtant rendu cette étude significative. Une raison essentielle en est qu’un simple paramètre de laboratoire (créatinine) a été pris en compte, alors que, comme mentionné, les critères d’évaluation vitaux et néphrologiques pertinents ne divergeaient pas significativement.

Notre avis: le NaCl est suffisant (en plus, la plupart des médecins savent ce qu’il y a véritablement dedans …) et est moins cher. Et votre avis? Nous serions heureux que vous nous en fassiez part!

1 N Engl J Med. 2018;378:819–28.

2 N Engl J Med. 2018;378:829–39.

Rédigé le 08.03.2018

Prof. Dr méd. Reto Krapf

Articles apparentés

Publié 14.04.2018

NaCl 0,9% ou solutions de Ringer aux urgences et aux soins intensifs?

Bloggen Sie mit!

Wollen Sie auch einen Blogbeitrag publizieren? Dann schreiben Sie uns!

Mail an Redaktion

Verpassen Sie keinen Artikel!

close