access_time Publié 21.07.2020

«San Quentin ... You`ve been living hell to me»

Prof. Dr méd. Reto Krapf

Sans détour COVID-19

«San Quentin ... You`ve been living hell to me»

21.07.2020

Neuf des dix plus grandes flambées de COVID 19 aux Etats-Unis se sont produites dans des prisons, dont celle, sombre, bondée et mal ventilée, de San Quentin, dans la partie nord de la baie de San Francisco. Son nom est connu de beaucoup grâce à l'album de Johnny Cash, vieux de 50 ans, qui y avait donné un concert en direct. La citation est tirée de la chanson qui a donné son titre à l'album.

Fin mai, 120 prisonniers âgés de plus de 65 ans ont été transférés d'une autre prison vers la prison de San Quentin qui était jusqu'alors plus ou moins exempte de COVID-19, pratiquement tous sans un test RT-PCR* datant de moins de sept jours. Beaucoup ont développé des symptômes et 25 d'entre eux ont été testés positifs pour le SARS-CoV-2 à San Quentin. Il a été conseillé de réduire le nombre de détenus de moitié mais cela n'a pas été ou n'a pas pu être mis en place. En deux semaines, le nombre de cas parmi les détenus et le personnel est passé d'un peu moins de 200 à près de 1400 (dont 65 ont été hospitalisés par la suite).

* «reverse transcription-polymerase chain reaction»

 

Maxmen A. California’s San Quentin prison declined free coronavirus tests and urgent advice — now it has a massive outbreak. Nature. 2020 Jul;583(7816):339-340.

© Haydn Adams | Dreamstime.com

Prof. Dr méd. Reto Krapf

Articles apparentés

Publié 21.07.2020

«San Quentin ... You`ve been living hell to me»

Bloggen Sie mit!

Wollen Sie auch einen Blogbeitrag publizieren? Dann schreiben Sie uns!

Mail an Redaktion

Verpassen Sie keinen Artikel!

close