access_time Publié 08.07.2020

Zoom sur ... ostéonécrose non traumatique de la tête fémorale

Prof. Dr méd. Reto Krapf

Sans détour

Zoom sur ... ostéonécrose non traumatique de la tête fémorale

08.07.2020

  • Responsable de 10% de toutes les implantations de prothèses de hanche.
  • Cause dans >80% des cas: thérapie glucocorticoïde et/ou consommation excessive d'alcool.
  • La pathogenèse n’est pas totalement comprise: inhibition des ostéoblastes et apoptose des ostéocytes par les glucocorticoïdes, lipomatose de la moelle osseuse (alcool, stéroïdes) avec probablement un dommage endothélial secondaire et des thromboses microvasculaires.
  • Examen détaillé par imagerie par résonance magnétique avec une sensibilité/spécificité de pratiquement 100%.
  • La thérapie conservatrice n'ayant de sens que dans des cas anatomiques particuliers.
  • Possibilité de chirurgie préservant les articulations à un stade précoce.
  • Endoprothèses totales avec des résultats à long terme comparables à ceux des prothèses dues à l'arthrose.

 

Mont M, Salem H, Piuzzi N, et al. Nontraumatic Osteonecrosis of the Femoral Head: Where Do We Stand Today? J Bone Joint Surg Am. 2015 Oct 7;97(19):1604-27.

© Luchschen | Dreamstime.com

Prof. Dr méd. Reto Krapf

Articles apparentés

Publié 08.07.2020

Zoom sur ... ostéonécrose non traumatique de la tête fémorale

Bloggen Sie mit!

Wollen Sie auch einen Blogbeitrag publizieren? Dann schreiben Sie uns!

Mail an Redaktion

Verpassen Sie keinen Artikel!

close