Actuel

«Hot topic» en neurologie

Neuro-oncologie

DOI: https://doi.org/10.4414/fms.2020.03325
Date de publication: 23.09.2020
Forum Med Suisse. 2020;20(3940):540

Prof. Dr méd. Michael Wellera, Dr méd. Dr phil. Andreas F. Hottingerb

a Klinik für Neurologie, Universitätsspital, Zürich

b Services d’oncologie médicale et de neurologie, Départements d’oncologie et des neurosciences cliniques, Centre hospitalier universitaire vaudois, Lausanne

La neuro-oncologie est devenue une sous-spécialité multidisciplinaire hautement complexe. Elle s’intéresse non seulement au développement, au diagnostic et au traitement des tumeurs cérébrales primaires, mais aussi à la dissémination métastatique des tumeurs qui se sont développées en dehors du système nerveux ainsi qu’aux conséquences des traitements oncologiques sur le système nerveux. Cela concerne non seulement la radiothérapie du système nerveux, mais aussi de nombreux nouveaux médicaments. Chaque année, au minimum 16 personnes pour 100 000 développent une tumeur cérébrale primaire. Les métastases dans le système nerveux sont probablement 5 à 10 fois plus fréquentes. Aujourd’hui, les progrès de la neuroradiologie et de la médecine nucléaire augmentent la certitude dans le cadre de l’évaluation, du diagnostic, du déroulement du traitement, et des résultats. Concernant la pré­cision et la sécurité des patients, les procédés thérapeutiques neurochirurgicaux et radio-oncologiques sont continuellement améliorés, ce qui a un impact ­direct sur la qualité de vie des personnes touchées. En 2016, l’Organisation Mondiale de la Santé a tenu compte de la diversité et de la complexité des tumeurs cérébrales primaires ainsi que du rôle croissant du diagnostic moléculaire ciblé moderne en révisant la classification des tumeurs cérébrales primaires. Des progrès particu­lièrement importants ont été accomplis au ­niveau de la compréhension de la pathogenèse molé­culaire de certaines tumeurs cérébrales de l’enfant, ­notamment de l’astrocytome pilocytique et du médulloblastome, ce qui a déjà conduit à de nouveaux traitements ciblés. Pour les gliomes diffus de l’adulte, le diagnostic moléculaire s’est établi comme standard pour la classification (mutation de l’isocitrate déshydrogénase, codélétion 1p/19q) et la décision thérapeutique (méthylation de O6-méthylguanine-ADN méthyltransférase). Les nouveaux pro­cédés diagnostiques avec une bien meilleure stratifi­cation des risques ne contribuent pas seulement au recours accru à des traitements ciblés, mais ils permettent également une désescalade thérapeutique dans certains cas, par ex. dans les sous-groupes d’épendymomes qui ne nécessitent pas de radiothérapie im­médiate. Cette stratégie est en adéquation avec l’importance croissante accordée à la préservation de la fonction cognitive et de la qualité de vie en tant qu’objectif principal du traitement de neuro-oncologie. La mise en œuvre réussie de ces nombreuses innovations est réservée aux centres spécialisés, qui doivent servir d’interlocuteurs pour les collègues, les personnes touchées et leurs proches afin de garantir une prise en charge commune et optimale à long terme des patients atteints de tumeurs cérébrales en Suisse.

Disclosure statement

Les auteurs n’ont pas déclaré d’obligations financières ou personnelles en lien avec le présent article.

Crédits

Image d'en-tête: Science Photo Library / Alamy Stock Photo

Adresse de correspondance

Prof. Dr méd. Michael Weller
Klinikdirektor
Klinik für Neurologie
Universitätsspital Zürich
Frauenklinikstrasse 26
CH-8091 Zürich
michael.weller[at]usz.ch

Références

– Louis DN, Ohgaki H, Wiestler OD, Cavenee WK, Ellison DW, Figarella-Branger D, et al. WHO Classification of Tumors of the Central Nervous System. Geneva, Switzerland: WHO Press; 2016.

– Pace A, Dirven L, Koekkoek JAF, Golla H, Fleming J, Rudà, R, et al. On behalf of the European Association of Neuro-Oncology palliative care task force. EANO guidelines for palliative care in adult glioma patients. Lancet Oncol. 2017;18:e330–e340.

– Reifenberger G, Wirsching HG, Knobbe-Thomsen CB, Weller M. Advances in the molecular genetics of gliomas – implications for classification and therapy. Nat Rev Clin Oncol. 2017;14:434–45.

Verpassen Sie keinen Artikel!

close