Contenu principal

Retour à la page d'accueil
10e édition entièrement révisée
«Recommandations thérapeutiques de la SSC pour les céphalées et ­algies faciales»

Depuis la 1ère édition parue il y a plus de 15 ans, les ­recommandations thérapeutiques de la Société suisse pour l’étude des céphalées (SSC) offrent une aide décisionnelle servant d’orientation aux médecins de premier recours et aux médecins intéressés par la problématique des céphalées, ainsi que des recommandations pour le diagnostic et le traitement des céphalées primaires. Les recommandations thérapeutiques soutiennent de manière éprouvée le médecin traitant dans son travail quotidien de prise en charge du patient céphalalgique, sous une forme claire pouvant être consultée rapidement et sereinement.

Comme les éditions précédentes, cette 10e édition ­résume de manière concise et claire l’état actuel du traitement basé sur l’évidence des céphalées. Ce faisant, les connaissances scientifiques les plus récentes sont prises en compte, mais les recommandations abordent et commentent également les interventions chirurgicales, ainsi que les traitements controversés et inefficaces dans la prise en charge des céphalées. Afin de ­préserver la lisibilité et le caractère pratique des ­recommandations, ces dernières se concentrent sur les aspects centraux du traitement des céphalées.

Les recommandations thérapeutiques de la SSC se fondent sur les principes de la médecine basée sur l’évidence, dans la mesure où les preuves scientifiques sont combinées à l’expérience clinique de la commission thérapeutique de la SSC et aux connaissances personnelles des patients touchés, ne se basant pas uniquement sur des études scientifiques. La commission ­thérapeutique en charge du développement et de la ­révision périodique des recommandations thérapeutiques est actuellement composée de presque 30 spécialistes, qui sont quotidiennement confrontés au traitement des différentes formes de céphalées dans leurs cliniques, cabinets ou pharmacies.

Dans les chapitres introductifs, les recommandations thérapeutiques s’intéressent tout d’abord aux différences entre céphalées primaires ou idiopathiques et céphalées secondaires ou symptomatiques, ainsi qu’aux aspects généraux du traitement des céphalées. Ensuite, différents types de céphalées primaires, comme par ex. la migraine, les céphalées en grappe, les céphalées de tension épisodiques et chroniques, les névralgies ou encore les céphalées sur abus médicamenteux, sont abordés en détails dans des chapitres séparés. A la fois le traitement des crises aiguës et la prévention à long terme sont thématisés. Pour chaque type de céphalées, des recommandations thérapeutiques médicamenteuses et non-médicamenteuses sont fournies. Pour les médicaments, les doses appropriées sont à chaque fois précisées.

Etant donné qu’il existe depuis un certain temps, pour la migraine et les céphalées en grappe, un faisceau croissant de preuves indiquant une efficacité de l’électrostimulation transdermique du nerf trijumeau et du nerf vague (TENS), de la stimulation transcrânienne à courant continu (tDCS) et de la stimulation magnétique transcrânienne (TMS), les procédés de neuro­stimulation non invasifs disponibles en Suisse ont été intégrés dans l’édition actuelle des recommandations thérapeutiques. Ces méthodes ont l’avantage de présenter un profil d’effets indésirables favorable et de pouvoir optimiser l’effet en adaptant les paramètres de stimulation. La classe thérapeutique des anticorps «­anti-calcitonin gene-related peptide» (CGRP), qui sont disponibles en Suisse depuis l’année dernière et sont utilisés avec succès dans la prévention de la migraine, a également été intégrée dans les recommandations thérapeutiques révisées, avec les posologies correspondantes.

Outre ces chapitres consacrés aux différents types de céphalées et aux formes thérapeutiques possibles, ­plusieurs chapitres spécifiques se concentrent sur certains groupes de patients, chez lesquels une prudence particulière est de mise dans le cadre du traitement des céphalées. En font par ex. partie les femmes qui utilisent une contraception, les femmes enceintes, les femmes ménopausées et les femmes qui suivent un traitement de substitution hormonale dans le cadre de la ménopause. Un chapitre est aussi spécialement dédié au traitement des céphalées chez les enfants et les adolescents.

Afin de faciliter le diagnostic des céphalées, la commission thérapeutique de la SSC avait déjà formulé dans l’une des premières éditions des recommandations thérapeutiques 10 questions portant entre autres sur l’intensité, la fréquence, la durée et les traitements préalables des céphalées. Dans la 10e édition des recommandations thérapeutiques, ces questions clés ont été complétées par des éléments graphiques devant permettre une localisation tridimensionnelle la plus exacte possible de la douleur. Un diagramme de flux, qui sert également au diagnostic plus rapide des céphalées et a fait ses preuves au fil des années, a été repris sous forme actualisée dans les recommandations thérapeutiques actuelles.

La version électronique des nouvelles recommandations thérapeutiques est librement accessible en langue allemande et en langue française sur le site internet de la SSC (www.headache.ch); une version en langue italienne suivra prochainement.

Nous recommandons en tant que complément détaillé les lignes directrices en langue allemande pour le traitement des céphalées, fruit d’une collaboration entre les sociétés de discipline allemandes, autrichiennes et suisses, qui ont notamment été publiées dans la revue spécialisée Clinical and Translational Neuroscience au début de l’année 2019 [1].

La Société suisse pour l’étude des céphalées (SSC)


La Société suisse pour l’étude des céphalées (SSC) est une ­société interprofessionnelle et interdisciplinaire. Sous la direction du PD Dr méd. Andreas Gantenbein (Bad Zurzach), elle a pour objectif de transmettre des connaissances solides et scienti­fiquement avérées sur les céphalées aux médecins, psycho­logues, physiothérapeutes, pharmacologues et pharmaciens, mais aussi aux patients et à leurs proches. Des informations sur les différentes activités de la société de discipline sont disponibles sur le site internet de la SSC. Il vaut également la peine de parcourir la rubrique «Savoir», où les principaux types de céphalées sont présentés de façon synthétique, ainsi que la ­rubrique «Public», qui regroupe des téléchargements utiles et des informations relatives aux études en cours sur le thème des céphalées.

The Swiss Headache society has received grants for printing from ­Biomed, Eli Lilly, Novartis, Swica, Teva/Mepha, Almirall.

Correspondance:
PD Dr méd.
Andreas Gantenbein
RehaClinic Bad Zurzach
Quellenstrasse 34
CH-5330 Bad Zurzach
a.gantenbein[at]rehaclinic.ch

1 Diener HC, Holle-Lee D, Nägel S, Dresler T, Gaul C, Göbel H, et al. Treatment of migraine attacks and prevention of migraine: Guidelines by the German Migraine and Headache Society and the German Society of Neurology. Clinical and Translational Neuroscience. 2019;3(1):1–40. doi.org/10.1177/2514183X18823377.

Published under the copyright license

“Attribution – Non-Commercial – NoDerivatives 4.0”.

No commercial reuse without permission.

See: emh.ch/en/emh/rights-and-licences/