Directives pour les auteurs

Le "Forum Médical Suisse" publie des articles contribuant à la formation continue et relatifs à toutes les disciplines de la médecine.

Les articles concernant la politique professionnelle, la politique de santé, les questions de santé publique, ainsi que des thèmes économiques, juridiques, éthiques et culturels en rapport avec la santé sont publiés dans le Bulletin des médecins suisses.


Le FMS paraît en langue allemande et en langue française. Les manuscrits peuvent être soumis en langue allemande ou française. Les articles de formation continue sont traduits dans l’autre langue par l’éditeur et publiés en deux langues. Les autres articles ne sont pas traduits et sont publiés dans leur langue originale à la fois dans la version allemande et française du FMS. 

Pour soumettre une contribution au SMF, les données qu'elle contient ne doivent pas avoir été publiées ailleurs (sauf sous la forme d'un résumé) et la contribution ne doit pas avoir été soumise pour publication ailleurs en même temps.

Le FMS ne charge pas d'"article processing charges" (APCs) ou "page charges".

Les directives à l’intention des auteurs s’appuient sur les recommandations de l'International Committee of Medical Journal Editors («Uniform Requirements for Manuscripts Submitted to Biomedical Journals»).

Chaque soumission sera jugée par la rédaction scientifique du FMS et tous les articles spécialisés font l’objet d’un peer reviewing externe. Le Forum Médical Suisse figure dans le "Directory of Open Access Journals" (DOAJ) et répond ainsi aux exigences du IFSM pour une revue avec révision par les pairs (voir la fiche d'information du SIWF [PDF] et par exemple les informations sur le titre de spécialiste en médecine interne générale]).

 


Politique éditoriale

Auteurs

L'attribution de la qualité d’auteur repose sur les 4 critères suivants: (1) contributions substantielles à la conception de l'article, (2) rédaction préliminaire de l’article ou sa révision critique impliquant une contribution importante au contenu intellectuel, (3) approbation finale de la version à publier, (4) engagement à assumer l’imputabilité pour tous les aspects de la recherche en veillant à ce que les questions liées à l’exactitude ou l’intégrité de toute partie de l’oeuvre soient examinées de manière appropriée et résolues. Toute personne désignée en tant qu’auteur doit remplir ces quatre critères, et toute personne qui satisfait ces quatre critères doit figurer parmi les auteurs.

La collecte de fonds, la collecte de données ou la supervision générale du groupe de recherche ne justifie pas en soi la paternité de l'article, pas plus que le fait d'être responsable de la clinique ou de l'unité organisationnelle dans laquelle l'article a été écrit. Ces contributions doivent être énumérées en tant que remerciements.

Pour autant qu’ils ne figurent pas parmi les auteurs, les radiologues et pathologistes ayant fourni une contribution à l’article (iconographie, appréciation du cas) doivent en être expressément remerciés.

Conflits d'intérêts

Les éventuelles obligations financières ou personnelles qui sont en rapport avec l’article soumis doivent être indiquées.

Les conflits d'intérêts seront mentionnés dans une note au bas de la dernière page de l’article, de même que toute autre relation financière ou personnelle en rapport avec le manuscrit.

Le formulaire correspondant doit être signé par tous les auteurs. > télécharger le formulaire

Double soumission

Par leur signature, les auteurs confirment également que ni ce manuscrit ni aucun autre manuscrit au contenu très similaire n'a déjà été publié ailleurs ou accepté pour publication ou n'est actuellement examiné par une autre revue en vue de sa publication.

Plagiats et fraude scientifique

Les Éditions médicales suisses EMH sont membre de CrossRef et utilisent le système de contrôle du plagiat de CrossCheck/iThenticate. Dans notre système éditorial en ligne, tous les manuscrits nouvellement soumis sont automatiquement comparés avec la base de données CrossCheck. Les articles qui présentent des recoupements évidents avec des textes déjà publiés sont soigneusement vérifiés par la rédaction pour éviter tout plagiat.

La fraude scientifique comprend, sans s'y limiter, l'invention de données, la falsification de données, l'omission délibérée de divulguer des relations et des activités, et le plagiat. Nous prenons les allégations de mauvaise conduite très au sérieux. En cas de suspicion de fraude scientifique, nous suivons les recommandations du Committee on Publication Ethics (COPE), la World Association of Medical Editors (WAME) et l'International Committee of Medical Journal Editors (ICMJE).

Protection de la sphère privée des patients

Il est impératif de respecter la sphère privée des patients.

Toute indication permettant d’identifier des patients ne sera publiée que si elle est absolument indispensable au contenu scientifique, et cela uniquement après consentement écrit du patient («informed consent»; aussi pour les photos). Ce consentement doit être archivé par les auteurs. Une confirmation de l'existence du consentement éclairé signé par le patient doit être fournie à l'éditeur: télécharger le formulaire

Les patients doivent être avertis du fait que l’article paraît également sur Internet. Il est interdit de modifier les indications relatives aux patients afin de préserver l’anonymat de ces derniers.

Peer reviewing

Tous les manuscrits soumis, à l'exception des éditoriaux, des lettres à l'éditeur, ainsi que des communications et des directives des sociétés professionnelles, seront soumis à des évaluateurs externes (single blind peer reviewing).

La rédaction peut rejeter les contributions directement sur la base d'un contrôle éditorial. Les demandes de réexamen après un rejet peuvent être envoyées à la rédaction via notre système de rédaction en ligne ou par courrier électronique.

Il est explicitement demandé aux éditeurs et aux évaluateurs de signaler les conflits d'intérêts qui pourraient influencer leur opinion sur le manuscrit en question; dans ce cas, ils seront exclus du processus d'évaluation de ce manuscrit. Lorsqu'un éditeur est auteur ou co-auteur d'un manuscrit, il ou elle est exclu(e) des décisions de publication et n'a pas accès aux informations sur le processus de peer reviewing de l'article.

Discussions après la publication

Vos commentaires sont les bienvenus. Ils peuvent être soumis sous forme de lettres à l'éditeur ou inscrits en tant que commentaires sur le site web directement au bas de l'article respectif.

Si une correction d'un article publié est nécessaire, nous suivrons les recommandations de l'ICMJE.


Rubriques

Les articles peuvent être soumis en allemand ou en français.

Il est possible de publier des références supplémentaires, des longs tableaux ou des informations complémentaires sur le site internet du journal.

Articles de revue

Les articles doivent traiter des thèmes choisis en tenant compte de leur importance et de leur application dans la pratique. Ils ne devraient mentionner que les conclusions les plus significatives. Ils devraient aussi, le cas échéant, établir un lien avec les Guidelines en vigueur, sans toutefois devoir les reprendre obligatoirement.Critères de qualité des manuscrits: Présentation et didactique: langage de haute qualité, formulations précises et concises; illustrations claires et parlantes; prendre en considération la formation continue requise; incorporer les aspects médico-économiques.

Longueur du manuscrit: valeur indicative 16000 caractères (espaces inclus), y compris les références, 2-3 images ou tableaux supplémentaires.

Titre: Description concise du contenu.

Auteur(s): Si l’article a été écrit par un médecin hospitalier ou un théoricien, il devrait d’emblée être soumis à un collègue praticien en tant que conseiller ou co-auteur, et inversement, si l’article est rédigé par un médecin praticien, il sera soumis à un collègue exerçant en milieu hospitalier. Les auteurs sont libres de mentionner les contributions de leurs collègues soit sous forme de remerciements, soit en les associant comme co-auteurs.

Chapeau: Un brève quintessence (max. 300-330 caractères) comme chapeau qui doit éveiller la curiosité et donner envie de lire le texte (donc pas un résumé du texte!)

Introduction: Importance du sujet, épidémiologie, bref résumé des informations de base (données importantes concernant les principes diagnostiques ainsi que les mécanismes thérapeutiques et physiopathologiques).

Partie principale: Situation actuelle, développements, nouveautés des 3 dernières années. Pour des informations datant de plus de 5 ans, renvoyer à un article de référence.

Perspectives: Les questions restant ouvertes; ce qui doit être entrepris pour les résoudre de façon conclusive; critiques; solutions naissantes; également spéculations personnelles de l’auteur, mais déclarées comme telles.

L'essentiel pour la pratique: Résumé à la fin de l’article des principaux points pour le cabinet (listage, 3-5 points).

Références: max. 3-5 références, renvoyant aux publications-clés se rapportant au sujet développé dans la partie centrale de l’article. Une référence renvoie par exemple à un article récapitulatif datant de moins de 3 ans, une autre à une adresse Internet ou à un chapitre instructif d’un manuel, et ces références sont destinées à être consultées dans l’intention d’approfondir le thème de l’article. Il est possible de publier des références conseillées supplémentaires sur le site internet du journal.

Figures et tableaux: Les figures ont un but didactique et doivent illustrer le thème de l’article, les tableaux doivent avoir une présentation claire. Les figures et les tableaux doivent être accompagnés d'une légende. Il est possible de publier des illustrations supplémentaires sur le site internet du journal.

 

Quel est votre diagnostic?

La rubrique «Quel est votre diagnostic?» a pour objectif la publication de cas à caractère pédagogique incitant un débat sur les stratégies diagnostiques et thérapeutiques dans le cas décrit. Les cas peuvent être issus du cabinet médical ou de l’hôpital, le but n’étant pas de présenter des cas extraordinaires ou anecdotiques, mais plutôt de décrire des situations qui ont soulevé des doutes et des questionnements au cours du processus diagnostique ou thérapeutique. Les questions qui se sont posées au cours du processus diagnostique doivent figurer dans l’article, accompagnées des solutions en fin d’article. Les articles sont généralement rédigés par les médecins-assistants ou les chefs de service et doivent faire l’objet d’une discussion avec un mentor (chef de clinique ou médecin-chef).

Si le manuscrit soumis convient mieux à une rubrique différente, la rédaction peut demander une adaptation appropriée avant l’évaluation.

Longueur: valeur indicative 7000-10000 caractères (espaces inclus), y compris les références, 1-2 images ou tableaux supplémentaires.
Si vous souhaitez également soumettre votre article en tant que publication pour le titre de médecin spécialiste, veuillez consulter les directives du ISFM dans les informations sur le titre de spécialiste en médecine interne générale.

Description du cas: Présentation du patient avec l’anamnèse actuelle et les résultats de l’examen clinique.

Questions: Au moins 5 séries de questions doivent être présentes dans l’article. Celles-ci doivent être articulées sous forme de questions à choix multiple. Une question doit comporter 5 réponses (a, b, c, d, e), dont 1 est fausse/juste. Les questions doivent comprendre des aspects spécifiques de l’évaluation clinique, et traiter d’intérêts fondamentaux pour les médecins généralistes. Les questions doivent apparaître dans un ordre logique et peuvent par exemple traiter des aspects suivants:
1. Diagnostic différentiel initial
2. Investigations et examens de laboratoire
3. Diagnostic définitif
4. Traitement
5. Pronostic
Après la question, les réponses respectives doivent être traitées dans le texte, dans l’ordre d’apparition des questions s’y rapportant. Le texte doit brièvement expliquer pourquoi la réponse était juste ou fausse. Ensuite, il est nécessaire de revenir au patient.

Discussion: La discussion doit synthétiser les principaux points du diagnostic (pertinence clinique, épidémiologique; problématique particulière; état actuel des connaissances; nouvelles découvertes; aspects thérapeutiques, etc.).

Références: 5 références bibliographiques au maximum. Il est possible de publier des références conseillées supplémentaires sur le site internet du journal.

Réponses: A la fin de l’article, les questions doivent être résolues, tandis que les réponses doivent déjà se trouver dans le texte qui suit la série de questions.

 

Comment interprétez-vous ce résultat?

L’objectif de cette rubrique est de susciter une réflexion sur l’interprétation de différents résultats d’une investigation de laboratoire. Le Forum Médical Suisse étant un journal de formation continue destiné à l’ensemble de la communauté médicale en Suisse, le contenu de ces rubriques doit viser un public cible, soit médecins de famille, médecins hospitaliers ou médecins des différentes spécialités médico-chirurgicales, gynécologiques ou pédiatriques. Afin de stimuler la réflexion, chaque article doit présenter une courte vignette clinique qui introduit le laboratoire discuté et qui doit mener à un raisonnement.

Longueur du texte: valeur indicative 7000-10000 caractères (espaces inclus), y compris les références, 1-2 images ou tableaux supplémentaires.

Description du cas: description d’un cas d’approximativement 200 mots.

Question: une question à choix multiple permettant quatre réponses potentielles (A, B, C et D), dont une seule est exacte.

Discussion: La discussion doit aborder la réponse correcte à la question QCM et doit être une aide à l’interprétation des différents résultats de laboratoire. Les notions de sensibilité et de spécificité du test, le prix du laboratoire en question ainsi que les indications à demander ce dosage doivent être abordées.

Figures et tableaux: une à deux figures ou tableaux au maximum devraient être inclus; ils sont particulièrement appréciés dans la discussion du cas.

Messages principaux: deux phrases au maximum devraient résumer les messages principaux issus de l’article.

Références: au maximum cinq références bibliographiques sont admises. Il est possible de citer des références ou de donner des conseils supplémentaires accessibles uniquement sur le site web du journal.

Auteurs: Les auteurs (médecins assistants et/ou chefs de clinique) doivent inclure un répondant cadre FAMH si la discussion touche un résultat de laboratoire. Si le résultat de laboratoire a une implication en médecine ambulatoire, il est vivement souhaité d’inclure un médecin de famille pour s’assurer des messages de cohérence dans cette discipline.

 

Le cas particulier (Casuistique)

Avec la publication de casuistiques dans cette rubrique, le FMS vise, en se basant sur l’observation de cas rares ou surprenants et significatifs (cas isolés, évt. aussi phénomènes répétés), à favoriser les engrammes chez le médecin, à augmenter l’acuité du diagnostic, à éveiller des associations.

Si le manuscrit soumis convient mieux à une rubrique différente, la rédaction peut demander une adaptation appropriée avant l’évaluation.

Longueur:  valeur indicative 7000-10000 caractères (espaces inclus), y compris les références, 1-2 images ou tableaux supplémentaires.
Si vous souhaitez également soumettre votre article en tant que publication pour le titre de médecin spécialiste, veuillez consulter les directives du ISFM dans les informations sur le titre de spécialiste en médecine interne générale.

Contenu: Description du cas; la chronologie des événements et les résultats d’examen figurent dans le texte (voir Structuration), exceptionnellement sous forme de tableau. La description du cas et le diagnostic sont suivis d’un bref commentaire ciblé (signification clinique et évt. épidémiologique; évt problématique particulière, état actuel des connaissances, acquisitions nouvelles, aspects thérapeutiques) («discussion»). La fin du rapport est suivie d’un résumé ayant pour titre «L'essentiel pour la pratique» et avec pour objectif de soulever les points les plus importants pour le praticien (listage, 3-5 points).

Structure de l'article: Contexte; Rapport de cas avec les sous-titres «anamnèse», «statut», «résultats», «diagnostic», «traitement», «évolution», etc.; Discussion; L'essentiel pour la pratique

 

Coup d’œil

Faits remarquables provenant de toutes les disciplines médicales: des images, illustrations et représentations graphiques d’intérêt général, accompagnées d’un court texte explicatif.

Si le manuscrit soumis convient mieux à une rubrique différente, la rédaction peut demander une adaptation appropriée avant l’évaluation.

Longueur: valeur indicative 7500 caractères (espaces inclus), y compris les références, ainsi qu'une illustration concise.

 

Recherche

Le FMS souhaite offrir l’opportunité aux chercheuses et aux chercheurs de présenter leurs travaux de recherche - qui ont déjà été publiés ailleurs - sous forme de résumé et d’une manière intelligible pour tous et concise. Les articles de cette rubrique sont généralement demandés par la rédaction.

Longueur: valeur indicative 4500-6000 caractères (espaces inclus), y compris les références, ainsi qu'une illustration ou un tableau.

Trame: titre attractif; contexte (ce qui est connu sur le thème); objectifs et hypothèse; méthodologie; principaux résultats avec une illustration ou un tableau; conclusions et perspectives; références; remerciements (particulièrement n° de bourse du FNS).

 

Innovations

Nouveautés diagnostiques et thérapeutiques. Les articles de cette rubrique sont généralement demandés par la rédaction.

Longueur: 4500-9000 caractères (espaces inclus), y compris les références.

Trame pour les nouveaux médicaments: mécanisme d’action; résultats avec mention du niveau de preuve; valeur par rapport à d’autres médicaments; remarques critiques; prix; autorisation; administration.

Trame pour la discussion de nouvelles méthodes diagnostiques: L’objectif des examens doit être stipulé. Ainsi, il convient de faire explicitement la distinction entre les tests à visée diagnostique, à visée de dépistage et à visée préventive. Il convient de fournir des informations épidémiologiques sur la maladie à examiner/à traiter, et la prévalence de la maladie dans la population testée doit également être indiquée. La sensibilité, la spécificité, ainsi que la valeur prédictive négative et positive de chaque test doivent être précisées. Pour chaque examen et chaque traitement, le bénéfice médical par rapport aux mesures existantes doit être démontré, de même que la valeur ajoutée médicale et économique.

 

Innovations: quelques années plus tard ...

Cette rubrique se penche sur des médicaments qui ont été introduits sur le marché suisse il y a quelques années. Les articles de cette rubrique sont généralement demandés par la rédaction.

Longueur: 4500 caractères (espaces inclus), y compris 1-2 références.

Trame: indications et attentes lors de l’introduction sur le marché; expériences acquises; valeur actuelle et perspectives.

 

Recommandations

Rubrique pour les textes officiels des sociétés de discipline médicale (titres de spécialiste conformément à la liste de l’ISFM) ou des sociétés affiliées (formations approfondies conformément à la liste de l’ISFM). Les lignes directrices d’autres groupes d’auteurs peuvent uniquement être prises en considération si elles ont été reconnues par la société de discipline médicale concernée.

Les articles des rubriques «Recommandations» ne reflètent pas forcément l’opinion de la rédaction. Les contenus relèvent de la responsabilité rédactionnelle de la société de discipline médicale ou du groupe de travail signataire.

Longueur: max. 16000 caractères (espaces inclus), y compris les références.

 

Page des sociétés de discipline

Cette rubrique est ouverte aux sociétés de discipline qui peuvent ainsi transmettre par cette voie des informations actuelles à tous leurs collègues.

Longueur: max. 9000 caractères (espaces inclus), y compris les références.

Cette rubrique n’est pas destinée à la politique professionnelle, les articles ayant un contenu politique doivent être adressés au Bulletin des Médecins Suisses (BMS).

Si l’article ne reflète pas l’opinion de la rédaction, une note l’indiquant peut être insérée sur la première page de l’article. Le contenu de ces textes n’est pas soumis à l’appréciation de la rédaction de FMS, mais celle-ci se réserve le droit de publier des opinions divergentes et, le cas échéant, de solliciter un Editorial sur le sujet.

 

Courrier des lecteurs

Le FMS encourage les échanges d’opinions par le biais de courriers des lecteurs. Les courriers des lecteurs doivent se rapporter à un article récemment paru dans le FMS. Il est généralement proposé à l’auteur de l’article en question de rédiger une réplique au courrier des lecteurs, qui est alors publiée conjointement avec le courrier des lecteurs. La rédaction se réserve le droit de raccourcir un courrier ou de n’en rapporter que des extraits.

Cette rubrique n’est pas destinée à la politique professionnelle, les articles ayant un contenu politique doivent être adressés au Bulletin des Médecins Suisses (BMS): www.bullmed.ch.


Présentation du manuscrit

Les abréviations courantes (par ex. ECG) sont admises. Toutes les autres abréviations doivent être explicitées en toutes lettres lors de la première occurrence. Si un grand nombre d’abréviations sont utilisées, il convient de les regrouper dans une liste alphabétique.

En principe, il convient d’utiliser les unités SI; les autres unités de mesure peuvent éventuellement être citées entre parenthèses.

Les tableaux ne sont pas intégrés au sein du manuscrit, mais à la fin du manuscrit en format Word.

Les tableaux et figures sont numérotés de manière continue. L'emplacement des différents tableaux et figures doit être indiqué dans le corps du texte.

Les tableaux et figures doivent comporter des légendes, qui sont placées à la fin du manuscrit. Les légendes doivent être rédigées de façon à rendre les figures compréhensibles, indépendamment du texte de l’article. Toutes les abréviations utilisées dans les légendes doivent être explicitées.

Dans les figures, les éléments intéressants peuvent être marqués avec une flèche ou un autre symbole.

Si vous avez intégré dans votre manuscrit des figures ou tableaux provenant d'autres publications, vous devez, avant la soumission, nécessairement obtenir de la part du titulaire des droits la permission de reproduction, couvrant à la fois la publication sous format papier et en ligne dans le FMS.

La liste des références doit être formatée conformément aux recommandations de l'International Committee of Medical Journal Editors (ICMJE): Recommendations for the Conduct, Reporting, Editing and Publication of Scholarly Work in Medical Journals: Sample References


Copyright

Lors de la délivrance du «bon à tirer» pour votre article, vous serez prié(e) de transférer le copyright aux Editions médicales suisses EMH SA pour la durée de protection légale de l’article par les droits d’auteurs, et ceci afin de permettre la publication du journal en libre accès.

Les Editions ont ainsi le droit d’utiliser l’article en Suisse ou à l’étranger pour une durée illimitée, de l’adapter (par ex. sous forme d’abstract), de le traduire, le résumer, le dupliquer, le transmettre, le publier et le commercialiser, sous quelque forme ou dans quelque média (par ex. Internet) que ce soit, ainsi que de transférer ces droits à l’auteur lui-même, à des tiers ou au public pour utilisation et mise à jour.


Suppléments

Les suppléments se prêtent à la publication d'abstracts de congrès médicaux ou à la publication d’articles plus vastes.

N’hésitez pas à nous contacter, nous serons ravis de vous conseiller.

Soumission en ligne

Vous pouvez soumettre votre manuscrit en toute commodité via notre plate-forme en ligne. Vous pourrez à tout moment y voir l’état de révision de votre article.

Soumettre en ligne maintenant

Verpassen Sie keinen Artikel!

close