Contenu principal

Retour à la page d'accueil

Concernant: Grimm K, Venturini S, Treusch M, von Rotz M, Amstad AK, Walker UA, Sendi P, Bassetti S, ­Weber M. Une IRM ne peut pas remplacer le ­jugement clinique. Forum Med Suisse. 2020;20(15–16):262–4.

Une erreur s’est glissée dans notre article «Une IRM ne peut pas remplacer le jugement clinique» du numéro 15–16/2020 du FMS. Une séquence IRM incorrecte (en pondération T2) a été utilisée dans la figure 1B. La ­séquence correcte est la séquence IRM pondérée en T1, saturée en graisse et à contraste renforcé, comme le montre la figure corrigée et la légende adaptée ci-contre. Nous vous prions de nous excuser pour cette erreur.

Figure 1: A ) Coupe sagittale de la transition lombo-sacrée en TDM native montrant des altérations érosives des plaques terminales (flèche) au niveau des vertèbres L5/S1;B ) Séquence IRM sagittale, pondérée en T1, saturée en graisse et à contraste renforcé, montrant une prise de ­contraste autour de l’espace du disque intervertébral L5/S1 et des érosions des plaques terminales (flèche).

Dr méd. Martin Weber

Published under the copyright license

“Attribution – Non-Commercial – NoDerivatives 4.0”.

No commercial reuse without permission.

See: emh.ch/en/emh/rights-and-licences/