access_time Publié 15.06.2019

Bypass gastrique chez les adolescents

Prof. Dr méd. Reto Krapf

Pertinents pour la pratique

Bypass gastrique chez les adolescents

15.06.2019

Au fond d’eux-mêmes, de nombreux médecins éprou­vent ­certainement un sentiment de malaise, même s’il est indéterminé, lorsqu’ils pensent aux conséquences à long terme potentielles que pourrait avoir la chirurgie gastro-intestinale étendue que représente le bypass gastrique classique (Roux-en-Y) chez les adolescents obèses.

Dans le cadre d’un suivi sur 5 ans de 161 adolescents obèses âgés de 17 ans ayant fait l’objet d’une opération Roux-en-Y, la perte de poids était d’un peu plus de –25% et était comparable à celle obtenue chez les adultes. Par rapport aux adultes du groupe contrôle, les adolescents affichaient des taux de rémission du diabète sucré et de l’hypertension bien plus élevés, s’élevant respectivement à près de 90% et à près de 70%. Toutefois, 20% des adolescents ont dû être réopérés et la mortalité péri-opératoire était de près de 2%.

Bien que ces chiffres ne diffèrent pas significativement de ceux chez les adultes, le sentiment de malaise évoqué persiste néanmoins. Des alternatives sont nécessaires.

N Engl J Med. 2019

Rédigé le 24.05.2019.

Prof. Dr méd. Reto Krapf

Articles apparentés

Publié 15.06.2019

Bypass gastrique chez les adolescents

Verpassen Sie keinen Artikel!

close