access_time Publié 09.06.2020

Succès des mesures de protection non pharmacologiques en Suisse

Prof. Dr méd. Reto Krapf

COVID-19 Sans détour

Succès des mesures de protection non pharmacologiques en Suisse

09.06.2020

Cette étude suisse confirme l'effet très efficace des mesures de protection dites non pharmacologiques (restriction de réunion, écoles fermées, etc.) et montre l'association différée avec les taux d'infection, les hospitalisations et les admissions en soins intensifs dans différents cantons suisses (voir figure 1 de l'étude). Selon cette étude, la valeur dite R0 (nombre moyen d'infections par patient COVID-19, dit «basic infection rate») est passée d'une médiane de 2,8 (avec de grandes fluctuations) à une médiane de 0,4 en un mois. Comme on suppose que plus de 9 citoyens suisses sur 10 peuvent être réinfectés par le SARS-CoV-2 même après cette «vague», ces mesures seront d'une grande importance à l'avenir.

Toutefois, il est nécessaire de clarifier à l'avance la manière dont les responsables de la politique et la population devraient traiter la mise en œuvre et/ou l'application d'autres stratégies. En bref, nous supposons qu'un nouveau «lockdown» général dans différents domaines de la vie ne serait pas supportable, d'autant plus que nous ne sommes pas encore en mesure d'évaluer correctement les conséquences à long terme de l'actuel.

Lemaitre J, Perez-Saez J, Azman A, et al. Assessing the impact of non-pharmaceutical interventions on SARS-CoV-2 transmission in Switzerland. Swiss Med Wkly. 2020 May 30;150:w20295. eCollection 2020 May 18.

© Gebe5555 | Dreamstime.com

Prof. Dr méd. Reto Krapf

Articles apparentés

Publié 09.06.2020

Succès des mesures de protection non pharmacologiques en Suisse

Bloggen Sie mit!

Wollen Sie auch einen Blogbeitrag publizieren? Dann schreiben Sie uns!

Mail an Redaktion

Verpassen Sie keinen Artikel!

close